ARTHROSE, ARTHRITE, POLYARTHRITE RHUMATOIDE

Spread the love

Qui dit mouvement dit articulation. Notre structure osseuse nous permet la stature érigée mais sans articulation nous serions de magnifiques statuts. Ainsi, les articulations qui nous permettent de nous mouvoir sont constituées de cavités synoviales renfermant la synovie, de capsules articulaires, de ligaments, des tendons des muscles et deux os distincts qui partagent une même articulation.

Les articulations du corps sont classées en trois catégories différentes:

  • fibreuse (tissu fibreux).
  • cartilagineuse.
  • synoviale.

Nous avons coutume d’assimiler les douleurs articulaires à l’âge. Pourtant, nous observons que ces douleurs peuvent concerner certains enfants à travers l’Arthrite Juvénile Idiopathique ou Polyarthrite Rhumatoïde Juvénile. Les jeunes adultes d’environ 20 ans concernés par les douleurs articulatoires souffrent notamment des cervicales, des mandibules, des épaules et du dos. Avec l’âge, la dégénérescence articulaire est augmentée.

Facteurs

L’arthrose primitive est lié à l’âge. C’est une dégénérescence du cartilage qui évolue en arthrite quand la membrane synoviale est affectée. Avec le temps, l’homéostasie musculaire s’altérant, le gainage de certaines articulations se retrouve affaiblie, augmentant une fragilité des tendons, favorisant l’augmentation des frottements et l’usure prématurée du cartilage. L’otospongiose est aussi un facteur aggravant.

L’arthrose secondaire est dit « pathologique ». Non liée à l’âge, elle peut avoir des raisons génétique (maladie auto-immunes), être la conséquence de problème se santé induisant une réponse inflammatoire , une sensibilité alimentaire (lactose,…), une sursollicitassions de sa structure physique (sport intensif, métiers physiques, accidents,…) qui entraine une cicatrisation de l’articulation suite à une blessure ou des lésions à répétition. Cette faiblesse articulaire se retrouve dans certains syndromes où la caractéristique d’hyperlaxité est présente. C’est le cas du syndrome d’Ehlers-Danlos.

Symptômes

Les lésions du cartilage sont réversible jusqu’à la disparition de l’hormone de croissance. Tant que la membrane synoviale est intacte et que les déchets des lésions sont correctement éliminés, le cartilage qui se renouvelle tous les 3 mois sera remplacé. L’arthrite qui est la manifestation douloureuse de l’arthrose n’apparait qu’à partir du moment où le déficit de renouvellement cartilagineux aboutit à une disparition de celui-ci.

La polyarthrite rhumatoïde est une affection qui atteint de multiples articulations du corps entrainant fortes douleurs allant jusqu’à leur déformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.